High-tech

ACTUALITES

VOIR TOUTES LES ACTUALITES

Export : les nouvelles formations de Fun Mooc

Share Button

Créé en 2013, Fun Mooc est un groupement d’intérêt public initié par le ministère de l’Enseignement supérieur. Sur sa , il regroupe des dizaines de Mooc gratuits dont plusieurs intéressent les professionnels travaillant dans un environnement international. Parmi ces formations, trois démarreront dans les prochaines semaines.

Publié le 2019-08-13 10:00:00

Noms de domaine : le second marché reprend des couleurs

Share Button

Spécialiste du second marché des noms de domaine, le magazine américain recense les records de ventes réalisés notamment dans le cadre des extensions nationales et des.com. Et alors que le record de l’année 2018, « ice.com », n’avait atteint « que » 3,5 M$, les premiers mois de 2019 ont été marqués par une vente exceptionnelle : celle du nom de domaine « voice.com » qui a trouvé preneur à 30 M$. Selon les analyses du DN Journal, il s’agit du nom de domaine le plus cher jamais vendu. Sachant que ce journal ne recense que les ventes de noms de domaine confirmées, non associées à d’autres actifs du vendeur et dont le prix est définitif. Le précédent record était détenu par « sex.com », vendu 13 M$ en 2010.

Publié le 2019-08-08 12:00:00


DOSSIERS

VOIR TOUS LES DOSSIERS

Peut-on encore téléphoner au volant ?

Share Button

Aujourd’hui, l’utilisation d’un téléphone au volant est interdite par l’article R. 412-6-1 du Code de la route. Cette règle ne concerne que le conducteur et non les passagers. Elle ne proscrit pas le fait de téléphoner, mais l’usage d’un téléphone « tenu en main ». En outre, elle n’est applicable que lorsque le véhicule est engagé dans un flux de circulation, en mouvement ou à l’arrêt (feu rouge ou embouteillage, par exemple), même lorsque le moteur est éteint, comme l’a rappelé la .

Publié le 2019-06-28 11:00:00

Faire connaître son entreprise grâce à Google My Business

Share Button

Lorsque les termes utilisés pour rechercher une entreprise sont suffisamment précis (boucherie Dupont à Paris, cabinet d’expertise comptable Durand à Brive) et que cette dernière est inscrite sur Google My Business, un cadre s’affiche sur la droite de la page de résultats. Cadre au sein duquel apparaissent le nom de l’entreprise, son métier, un court descriptif des biens qu’elle vend ou des services qu’elle propose, son adresse et ses coordonnées téléphoniques. En outre, afin de permettre aux clients de se rendre plus facilement dans les locaux de l’entreprise un aperçu de sa localisation sur Google Maps est proposé, ainsi que, le cas échéant, ses horaires d’ouverture. Des photos de présentation, l’adresse du site Internet de l’entreprise lorsqu’il en existe un (il n’est pas nécessaire de disposer d’un site web pour créer une fiche Google My Business) ou encore les avis et commentaires laissés par les clients peuvent également prendre place dans ce cadre.

Publié le 2019-05-31 11:00:00


QUESTIONS REPONSES

VOIR TOUTES LES QUESTIONS-REPONSES

Référencement naturel des sites Internet

Share Button

Google a en effet annoncé qu’il allait bientôt déployer un label appelé « mobile friendly   qui prendra place dans les résultats du moteur, directement sous l’adresse de la page labellisée. Ce label sera attribué aux pages Web offrant aux mobinautes des textes qu’ils pourront lire sans zoomer, sans devoir les faire défiler horizontalement et qui ne contiendront pas de liens trop proches les uns des autres. L’attribution de ce label aux pages « méritantes » n’est qu’une première étape. À terme, Google laisse entendre que sa capacité à s’afficher correctement sur un appareil mobile aura une incidence sur le classement d’un site.

Publié le 2015-01-27 09:41:00

Référencement d’un site internet

Share Button

En effet, pour définir la position d’un site dans ses pages de résultats, Google mesure sa popularité en prenant notamment en compte le nombre et la notoriété des sites qui pointent vers lui. Mais attention, pour que ces critères soient fiables - autrement dit qu’ils traduisent le fait que des internautes apprécient réellement le contenu d’un site -, Google interdit qu’une contrepartie quelconque soit associée à la création de ces liens. Aussi, en achetant de tels liens, vous risquez de voir votre site déréférencé. Une sanction qui, vu la position dominante de Google, correspondrait à une véritable condamnation à mort numérique !

Publié le 2014-03-27 14:26:37


RETOUR VERS LA LISTE DES THÉMATIQUES

81307e09a75301e1c08ff9c006bf3524OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO