D’où viennent les fonds ? De l’obligation de revitalisation pour les groupes de plus de 1000 salariés procédant à des restructurations pour compenser les impacts sociaux en soutenant le développement ou l’implantation sur le territoire de, TPE, PME et de projets créateurs d’emplois.

Les aides disponibles sont soit sous forme de subvention soit sous forme de prêt :

  • Un fonds de subvention >>> 5 000 € par emploi créé avec plafond de 15 000 € par projet
  • Un fonds de prêt >>> 15 000 € de prêt par emploi créé à taux zéro avec plafond de 150 000 € par projet
  • Un fonds de subvention
    • 3 000 € par emploi créé avec plafond de 6 emplois
    • 1 500 € par transformation de poste pour 3 emplois max par projet (vers des qualifications dites numériques)
  • 9 000 € par entreprise pour aider à financier le recours à un cabinet conseil spécialisé en cybersécurité.
  • Un fonds de prêt  >>> 15 000 € de prêt par emploi créé à taux zéro avec plafond de « 300 000 € par projet

Essonne : l’Assemblée départementale a voté en faveur d’une nouvelle aide de 800€ en faveur des restaurateurs et cafetiers essonniens en situation de fragilité économique et sociale (sous conditions de ressources). Cette aide sera accordé chaque trimestre compris dans la période d’état d’urgence sanitaire en cours ou de son prolongement par le Parlement, aux restaurateurs et cafetiers qui en font la demande