Share Button

Lydia VERDON, une franco-italienne de 64 ans passionnée par la sculpture, née à Paris et maman de trois enfants est la deuxième artiste que nous exposons dans nos locaux de Fontainebleau à l’occasion de l’opération « Jeu de Dames » organisée pour la journée Internationale des droits des Femmes.

Nous vous proposons de découvrir cette artiste au travers de ce portrait.

 

Quel est son parcours ?

Chirurgienne dentaire de métier, Lydia exerce la sculpture pendant son temps libre. Son amour pour l’art a débuté il y a des années, à l’époque où elle habitait Paris. Elle a eu la chance d’assister à des conférences au musée du Louvre et ainsi d’approfondir ses connaissances sur la Renaissance et notamment les sculptures et les peintures qui la passionnaient déjà. Lydia est arrivée à Fontainebleau en 1981 où elle débuta des cours de sculpture avec l’artiste Pino Galliano. Ce dernier lui a appris de nombreuses techniques pour réaliser ses sculptures. Elle a poursuivi son apprentissage à l’Espace Comairas à Fontainebleau qui propose des cours de dessin, de modèle vivant, de sculpture avec Bruno Arri.

 

Comment travaille-t-elle ?

Lydia s’est tournée vers la sculpture car c’est le mode d’expression qui lui correspond le mieux.  Travailler avec ses mains est une sensation unique qui lui permet de se détendre. Elle apprécie reproduire une situation touchante, un mouvement ou un visage vu en photo, dans un film ou lors des cours de modèle vivant. Elle travaille avec de nombreux matériaux : la terre, la cire de fondeur ou encore le plâtre. Chacun lui permet de créer des œuvres différentes. La cire de fondeur, par exemple, offre la possibilité de créer des sujets plus élancés. Mais son matériau préféré reste la terre pour les sensations qu’elle lui procure.

Le temps passé à faire une sculpture est très variable selon le volume, le matériau et la difficulté du sujet. Parfois ce sont des heures de travail ponctuées de temps de pause.

Ses principales thématiques sont pour le moment :

  • Les visages
  • Les danseuses
  • L’Asie
  • L’Afrique

 

Où pouvons-nous découvrir ses œuvres ?

Actuellement, Lydia expose uniquement à l’occasion de l’opération « Jeu de Dames ». Cette initiative, qui met en valeur l’art féminin tout en animant la ville de Fontainebleau la séduit totalement.

Vous pouvez ainsi découvrir les œuvres suivantes chez Fideliance au 78, rue Paul Jozon à Fontainebleau :

TERRE

Sieste : une femme africaine qui tient un enfant endormi

Pose : Une pose de modèle

Heure du thé : Une japonaise assise

Lotus : Asiatique en pose du lotus

L’ancien : Portrait d’une personne asiatique âgée

Souplesse : Une danseuse qui fait un assouplissement grand écart

BRONZE

Kung-Fu : un homme faisant du kung-fu

Ballerine : une danseuse assise

Femme alanguie : Femme allongée

 

Share Button
accumsan libero ultricies Sed ut elit.