Associations du secteur sanitaire et social

Présentation

Les associations sanitaires, sociales et médico-sociales apportent à la collectivité une contribution essentielle d’intérêt général. Elles gèrent un grand nombre d’établissements ou de services pour personnes âgées, des établissements spécialisés notamment pour l’accueil des personnes handicapées, des foyers, des services d’aide à domicile, de soins, d’hospitalisation à domicile, des structures participant au service public hospitalier…

Le secteur sanitaire et social représente 28% du total des associations et 22 milliards € de masse salariale, soit 58% de la masse salariale du secteur non lucratif. Les Associations sanitaires et sociales regroupent plusieurs types d’associations : santé, sociale, solidarité… Autant de spécificités que de diversité qui nécessitent un accompagnement spécialisé et professionnel.

 

  • Vos préoccupations

    • Vous recherchez des financements adaptés prenant en compte les spécificités liées à votre environnement (règlementaire, budgétaire…)
    • Vous cherchez un cabinet capable de comprendre les interrogations et difficultés spécifiques du secteur non-marchand.
    • Vous cherchez un appui ponctuel pour répondre à vos interrogations d’ordre financier, fiscal ou en terme de RH.
  • Nos offres

    Nos équipes interviennent auprès de nombreuses associations du secteur sanitaire et social afin de les accompagner dans leur gestion. Nous pouvons intervenir sur des missions ayant différents buts :

    • Soutien et appui auprès des conseils d’administration sur la gestion administrative et financière.
    • Tenue d’une comptabilité générale avec présentation des documents de fin d’exercice : bilan, compte de résultat, tableau de flux de trésorerie et comparatif budget/réalisé.
    • Externalisation de la paie afin de faciliter la gestion sociale, en accord avec la stratégie des institutions.
    • Audit social afin de contrôler la bonne application de la législation sociale dans les établissements.
    • Audit légal en faisant appel à notre pôle de commissariat aux comptes.
    • Gestion prévisionnelle pour le financement d’un projet immobilier.
    • Mise en place d’une comptabilité analytique adaptée selon les critères choisis.
    • Assistance à l’élaboration d’un CPOM
    • Etablissement  des comptes administratifs suivant le cadre normé
    • Assistance et établissement des budgets prévisionnels
    • Elaboration du budget prévisionnel sur la partie commerciale des ESAT
    • Projection du Plan Pluriannuel d’Investissement

  • Les avantages FIDELIANCE

    • Des valeurs humanistes communes, essentielles au développement d’une relation basée sur le long-terme.
    • Un cabinet dynamique, apprécié pour sa rigueur et son implication dans les dossiers.
    • Une expérience solide de la gestion des associations du secteur sanitaire et social et de leurs attentes.
    • Une bonne connaissance des conditions matérielles qui permettent la réalisation pérenne du projet.
    • Une connaissance approfondie des outils et des compétences spécifiques à la gestion administrative et financière de ces associations.
    • Des associés spécialisés, disponibles et réactifs pour tenir des délais souvent serrés.
    • Nous mettons à votre disposition des outils et logiciels d’aide à la gestion.
  • Fideliance intervient sur ce secteur spécifique.

    Jonathan Marion, associé chez Fideliance depuis 2014 revient sur les points clés pour accompagner au mieux les dirigeants.

    Jonathan, quels sont pour vous les points d’attention que vous avez sur vos dossiers pour sécuriser votre mission ?

    La complexité des financements et du reporting associé a fortement augmenté ces dernières années. Le mode de gouvernance spécifiques de ces entités, avec le trio direction opérationnelle / membres du bureau/financeurs implique qu’il y a beaucoup d’acteurs qui valident et revoient les comptes. Cela impose d’avoir un calendrier précis et rigoureux pour obtenir des informations financières fiables et validées par tous en amont à remonter dans les délais auprès des financeurs. La difficulté est souvent de récupérer la bonne information, la faire valider et la remonter dans les temps à des financeurs de plus en plus exigeants en terme de qualité de reporting.

    Pourquoi appréciez-vous particulièrement ce secteur ?

    Cela donne du sens à mon métier d’expert-comptable. J’ai la conviction que j’apporte une valeur forte à mes interlocuteurs qui ont un besoin réel et vital d’appui sur leur sujets sociaux, fiscaux, financier ou juridique. S’épanouir dans son métier en travaillant pour des acteurs qui œuvrent pour une société plus juste et plus fraternelle est une chance. Répondre à des questions clés et faciliter le quotidien des dirigeants pour qu’ils se concentrent sur leur mission principale qui est d’accompagner leur usagers au mieux, est un plaisir.

    Aujourd’hui, quel conseil donneriez-vous à vos clients ?

    Avec les problématiques budgétaires renforcées des financeurs, il faut être très vigilant aux risques de charges rejetées par les tiers financeurs, pour des raisons de formalisme ou de fonds, qui peuvent mettre à mal l’équilibre financier de la structure très rapidement. L’équipe dirigeante doit aussi prendre le temps de revoir l’environnement social de l’établissement pour se prémunir des litiges prudhommaux qui augmentent fortement.

 
0cc494f726561edc04037a92191e2fb300000000000000000